Je veux tout et son contraire

Carnets Paresseux impose, pour l’agenda ironique de juin, une liste de mots improbables, un thème sur le grand écarttout et son contraireet même une photo hors du temps (mais là, je n’ai pas pu suivre !).

Je veux perdre mes chaussures

à travers les tentacules du soleil

et courir dans la brousse en feu.

Je veux ensuite épuiser tout le vert possible

pour  entendre le bruissement de cette herbe folle

me rafraîchir.

Je veux tout et rien

surtout pas d’un pingouin dans mon poème.

Publicités

18 commentaires sur “Je veux tout et son contraire

Ajouter un commentaire

      1. Un pingouin sans ses chaussures
        trottant dans la brousse en feu ?
        Non, mais non mille fois non !
        C’est épuisant un pingouin :
        épuisé le vert du pôle
        épuisée la fraicheur du soleil
        épuisées les herbes folles…
        Non mais non mais vraiment non !
        bizarre comme une tentacule
        en travers d’un poème
        le pingouin est ingérable.

        🙂

        Aimé par 5 personnes

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :