Sirène

L’enjôleuse s’étiole. Une fugue l’a entraînée à la surface limite. Dans ses poumons un assourdissement, la déflagration visqueuse d’une remontée brutale.

En elle, la profondeur de l’océan pigmente ses dernières nausées en bleu. Chacun de ses spasmes la fige en remous insoumis. Sa désertion bourdonne tout au long à perte de vue.

 

Dernier Raku…

DSC03788L’année se termine et avec elle, malheureusement, l’atelier de poterie de Martine… Aussi, profitons encore de quelques articles sur ce blog pour faire partager toutes ces années d’amitié et de création !

Sortie du four

DSC03682

La technique DSC03683

du raku sublime les pièces à travers le noir, des ocres, des rouges et des bleus mordorés; cela leur donne une telle présence !

DSC03681

Boîte RakuBoîte nautilus en raku

Vase raku

To be or not to be (vu de côté)

To be or not to be

Danseuse et autres indolentes

Voici quelques figures féminines sculptées en terre chamottée et cuites en raku et une autre en terre noire. Que les fidèles adeptes du canon de Vitruve passent leur chemin !

Terre noire
Femme assise
Raku
Danseuse osée, Raku

Femme en rouge, Raku

Terre blanche chamottée, émaillage rouge pour raku

Sirène en raku

Raku
Sirène-Méduse (vue de dos)

Featured image

 

 

 

La Sirène-Méduse est-elle échouée ?

Asséchée et craquelée par la technique de cuisson japonaise, immobile, elle pose.

Avec le « Raku » (la « beauté dans le hasard »), à la sortie du four installé en plein air, la sculpture est enfouie dans de la sciure de bois. Elle s’enfume et le travail de craquelure s’opère alors.

Bonjour tout le monde !

Passer le choc de la première ligne à écrire (c’est presque fait), naissance d’un blog pour consigner – voire partager – les photos de ce que j’ai pu réaliser (depuis quelques années déjà) et les créations à venir.

Toutes les poteries et les Raku ont été réalisées dans l’atelier de Martine Acquaviva (à Dreux) que je remercie de me supporter depuis une dizaine d’années déjà !

Je vous souhaite une belle promenade !

FlorianeFeatured image

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑