Brouillon

La pulpe des doigts bleuisse au contact Lire la suite « Brouillon »

Publicités

Réécriture

Au fond de tes yeux, j’aimerais

tatouer en filigrane, tes pensées

et les reflets colorés de ta bouche

qui se confond avec le réel.

Y respirer, par petites gorgées, l’encre grise du silence.

Gommer ensuite la peau de tes apparences.

Grignoter les pelures.

Sous le vélin, se découvrir transparents

et limailler à l’ombre de majuscules.

Et percer ton secret, peut-être.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑