Roses rouges

Des roses offertes dont j’ai dessinées les contours jadis,

sur une feuille à peine blanche, étaient 

le gage d’un sentiment à peine éclos.

À force d’être contenu, les pétales rouges.

 

Je les respire, leur sillage d’épines ou de parfum

crayonne jusqu’à ma mémoire ourlée.

Un bouton seul aurait été un aveu ordinaire.

Trois roses rouges embaument l’air.

Ton corps embaumé.

Publicités

4 commentaires sur “Roses rouges

Ajouter un commentaire

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :