Brouillon

La pulpe des doigts bleuisse au contact

du papier taché d’encre quand

une voix intérieure remonte respirer à la surface.

 

Parfois inaudible, elle chuchote;

c’est un peu de carbone qui comme un aveu

se gomme sans laisser de traces.

 

Enfin, la feuille aux gribouillis hurlés

roule en boule dans un poing final et

je relève la tête, songeuse…

Publicités

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :