Carpe Noctem

C’est dans le noir que je vois

croître les fleurs ténébreuses

Des hautes tiges d’iris s’élèvent, tubéreuses

pourpres qui enveloppent ma voix

ultime vestige sur une poignée de terre.

 

Dans ma gorge, le goût de l’obscurité

infuse en moi une rosée délicieuse

que viendra mettre à jour le bonheur retrouvé.

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :