Méduse : Aquatinte aquatique

La morsure de l’acide a provoqué des signes aléatoires et des cicatrices sur cuivre. Plus les gerçures sont profondes, plus l’encre y reste emprisonnée et la danseuse de flanelle vengée.

À travers sa peau translucide, résonne l’écho des contractions de son corps contre l’attirance du vide. De cette obscurité amère, gonfle la sécheresse de sa désinvolture froide.

Porté par le flux marin et déterminé à s’extraire des abysses, l’hydre perpétuel, finira, dans un dernier battement, par échouer sur un rivage de résine. Exsangue et piquant, dans une solitude de perchlorure, il se métamorphosera à la prochaine effervescence.

 

Publicités

Un commentaire sur “Méduse : Aquatinte aquatique

Ajouter un commentaire

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :