Ophélie – 2nde partie

Moule du socle d'OphélieAprès le modelage de la pièce en cire d’abeille où la sculpture est encore en pièces détachées, nous préparons le moulage avec un mélange de terre et de ‘benco »(pour connaître l’ingrédient secret, voir l’article sur le stage du Minotaure !).

Les moulages, une fois secs, sont cuits et la cire fondue récupérée… Les choses sérieuses commencent avec la préparation du bronze et son coulage.

DSC03896DSC03909

Il faut ensuite frapper, frapper et frapper encore pour libérer notre sculpture de sa gangue de terre cuite et de fil de fer ! Puis meuler, meuler, meuler…

DSC03930DSC03915

Quelques retouches de bronze, et la patine d’acide pour trouver une Ophélie prisonnière des algues…DSC03953DSC03937

Publicités

Si vous le souhaitez, faites moi part de vos impressions...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :